A propos

Concept du jeu

Robostrike est un jeu flash gratuit d'action et de stratégie, où s'affrontent des robots pilotés en temps réel par 1 à 8 joueurs. Il vous permet de construire vos propres plateaux de jeu et de les partager au sein de la communauté. Dans sa version jeu internet (webgame), vous disposez de plusieurs modes de jeux gratuits :

L'inscription au jeu est gratuite, vous pouvez ici jouer sans inscription ou obtenir ici de l'aide sur les jeux


Crédits

Robostrike a été créé en 2001. C'est une longévité importante pour un jeu internet et nous la devons à la fidélité des joueurs qui nous ont aidé à construire cette communauté. Robostrike a désormais une histoire que l'on peut raconter ... (lire la suite)

Les origines du jeu en ligne

Le projet Robostrike est né en France à Nantes durant l'été 2001 d'une discussion entre 3 copains Bill, Tchitch et Chris, tous trois passionnés d'informatique et de nouvelles technologies internet. A l'époque le lecteur Flash / shockwave de Macromedia était une petite révolution technique. Outre ce qu'il apportait comme nouvelles possibilité graphiques, de son et d'interface dans un fichier swf de taille réduite, il ouvrait également de nouveaux horizons aux développeurs. En effet, la version du lecteur Macromedia Flash 4 et les suivantes, commençaient à permettre une vraie programmation en actionscript et surtout des fonctions communiquantes permettant d'envisager - enfin - une communication temps réel entre un server et des clients en flash. De quoi imaginer des tas de choses, et pourquoi pas, en guise de challenge, un nouveau jeu en flash multijoueurs sans équivalent sur internet ?

Pendant ce temps, un autre jeu prenait corps : le concours mondial flashforward. Ce festival récompensait chaque année les meilleurs développements flash dans différentes catégories, dont une catégorie jeux online ... ;)
Bâtir Robostrike a toujours été dans l'optique d'un loisir pour chacun de nous trois, mais pourquoi pas tenter quand même de gagner ce concours ?

Le choix d'un jeu de stratégie

Les jeux flash de type "écrase moustique", appelés aussi casual games, ne présentaient pas un grand intérêt dans le cadre d'un développement client flash / server. En revanche, un jeu multijoueurs temps réel pouvait constituer un vrai challenge technique, sans véritable équivalent sur internet à l'époque.

Aujourd'hui encore d'ailleurs, on ne trouve toujours pas beaucoup de jeux multijoueurs gratuits en ligne 100 % flash et sans téléchargement. Restait à trouver le concept. Nous souhaitions privilégier un jeu de stratégie, dont la durée de vie est plus longue qu'un jeu d'arcades, tout en gardant une dose d'action et de temps réel. C'est là qu'est apparue l'idée de porter sur internet le célèbre et excellent jeu Roborally de Richard Garfield, édité par Wizard of the coast. Nous avons donc demandé à l'éditeur l'autorisation de le faire et avons décidé de nous lancer dans l'aventure. Nous avions un an devant nous pour construire une version opérationnelle du développement flash en vue du prochain festival Flashforward.

Selon les compétences de chacun, nous nous sommes répartis les rôles. Tchitch ayant de l'expérience en développement java a pris en charge la partie serveur sous Tomcat. Chris ayant de l'expérience en flash a pris en charge l'interface du jeu (celle visible des utilisateurs). Bill, compte tenu d'autres développements en cours, a pris en charge les premiers éléments de constitution du site internet et d'hébergement.

Premiers essais de jeux gratuits

L'expérience de Chris en flash était limitée à des animations graphiques complexes mais ne faisant que peu appel à du code. Il lui a donc fallu se familiariser davantage avec le langage actionscript utilisé par les applications flash. Un jeu multijoueur comme Robostrike est constitué de plusieurs milliers de lignes de code et contient finalement assez peu de graphismes en proportion. En revanche il doit être parfaitement optimisé pour pouvoir fonctionner sur l'ordinateur de n'importe quel utilisateur et quel que soit le débit de sa connexion internet. Comme tout bon développeur du dimanche, Chris décida de se former à ce langage en se faisant la main sur un premier jeu gratuit : le célèbre TChris ;) plus connu à l'origine sous le nom de Tetris.
Il est toujours disponible sous forme de jeu gratuit sans téléchargement ou de jeu gratuit à télécharger

Après ces quelques exercices d'echauffement, voici venu le temps des premières versions de Robostrike. On peut voir ici la toute première maquette du jeu qui date de 2001,et ici les tout premiers mouvements des robots matérialisés par une flèche.
  puis
Heureusement, depuis, les choses ont bien évolué.

Nous apprenons alors le refus de l'éditeur de Roborally qui par principe ne souhaite pas en faire un jeu video. Nous sommes donc contraints de revoir nos plans, et d'inventer un nouveau principe de jeu de bataille de robots. Nous revisons completement les regles du jeu, qui d'ailleurs n’ont a present plus de rapport avec roborally excepté le theme des robots. Le refus de l’editeur a finalement ete profitable car nous constatons que les regles originales étaient moins propices à un mode de jeux en ligne en temps reel.
puis

De la mise au point de ces nouvelles règles, naît début 2002 la version actuelle de Robostrike. La première mise en ligne est réalisée en mai 2002. Cette version existe aussi en jeu gratuit à télécharger, mais n'est plus fonctionnelle (juste pour la curiosité et l'archive).

La première version du jeu multi-joueurs en ligne n'obtient pas le succès espéré. Nous rencontrons pendant de nombreux mois des problèmes techniques liés au développement du serveur en java sous Tomcat qui plante à chaque mise à jour. Malgré tous les efforts déployés nous ne parvenons pas à stabiliser le serveur. Tchitch, appelé par d'autres obligations professionnelles, est contraint de quitter le projet en juin 2003.

Le server est planté, le jeu ne fonctionne plus, et tout ce temps passé dans le développement se retrouve réduit à néant !!! Bien que comprenant et respectant parfaitement la décision de Tchitch, Chris ne peut se résoudre  à échouer si près du but.
     Mais comment aider tout seul ces petits robots à traverser le désert ... ?

Un nouvel espoir

Chris fait alors appel à Bill, qui suit le projet de loin depuis l'origine mais n'a pas pu y consacrer beaucoup de temps. C'est là qu'une opportunité majeure se présente : Microsoft vient de sortir le framework .Net et Bill est impatient de tester un développement sur la base de cette nouvelle technologie informatique. Le nouveau serveur de Robostrike sera son galop d'essai.

En deux mois, il redéveloppe intégralement un nouveau server en C# et nous revoyons une bonne partie du protocole client / serveur ainsi que la sécurité des échanges et le stockage des données. Nous installons en août 2003 ce serveur sur une nouvelle machine hébergée par Océanet Technology. Bien que la machine et les logiciels soient couteux, nous allons néanmoins bénéficier pendant plusieurs années d'un hébergement gratuit de la part d'Oceanet Technology qui souhaite également tester .Net.
Nous remercions spécialement Pierre Voillet et Bruno Grimaud pour ce coup de pouce très sympathique.

Pendant ce temps le jeu s'habille d'un nouveau look mis en ligne en septembre 2003.

Tous les tests sont concluants, le nouveau serveur fonctionne parfaitement et enfin Robostrike peut prendre son envol. Après quelques réglages et grâce au bénéfice de l'effet nouveauté du concept de jeu multijoueur en ligne sans téléchargement, Robostrike est maintenant sur la voie du succès.

Robostrike à l'heure de gloire

L'année 2004 marquera l'histoire de Robostrike avec 450 000 visiteurs et en moyenne 1700 visites par jour. Malheureusement le jeu n'est pas sélectionné pour le Flashforward. Nous n'avons jamais eu la moindre réponse ni sur les critères de sélection, ni le moindre commentaire sur notre candidature. Ce concours où les webagencies se congratulent entre elles semble réservé aux professionnels du milieu et ne laisse pas beaucoup de place aux amateurs ...

En avril 2004, nous obtenons en revanche une énorme récompense. Plusieurs joueurs nous indiquent que le célèbre magazine français de micro-informatique Science et Vie Micro (SVM) vient d'écrire un article très élogieux sur notre jeu. Il qualifie Robostrike de "petite merveille de jeu en flash" et nous attribue 5 étoiles sur 5 dans le Guide permanent du web (voir article en français).

Cet article nous permet d'observer un pic de fréquentation jusqu'à 7 715 visites le jour de sa parution (voir graphique), le server tourne à plein régime ;)

La communauté des joueurs continue à se construire avec la mise en ligne d'un forum en flash interne au jeu en mai 2004 et la traduction en plusieurs langues de l'interface du jeu.

Un grand merci au passage pour leur aide sur les traductions à Pyra (allemand), Rote baron et Dragoo (espagnol), Xrbot (portuguais), Sitka (hollandais) et Leleft (italien).
 

 

 

Nous ne le savions pas, mais pendant ce temps, la menace du succès grandissant de Google planait sur nos petits robots ...
 

La guerre du référencement full flash

Comment passer du bonheur à l'enfer ? Essayez donc gOOgle !

Le succès de Robostrike se fonde sur l'intérêt du jeu video lui-même et non sur son optimisation pour les moteurs de recherche. Or, en prenant 75 % de parts de marché à tous les annuaires et moteurs à référencement manuel, Google a, sans le vouloir, fait progressivement disparaitre Robostrike de la toile, tout comme la plupart des autres sites full flash d'ailleurs. Les résultats de Google sont basés sur un algorithme très efficace sur les sites textuels, mais qui est aveugle face à du contenu flash complexe (contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire). Seules les mots contenus dans l'interface sont indexés or Robostrike en a très peu étant principalement composé de code actionscript. Cet effet fût aggravé par un incident technique provoquant de septembre à novembre 2005 notre désindexation totale par google... Ce que fait Google par ailleurs avec tous les outils gratuits qu'il fournit est très bien. Mais lorsqu'il s'agit de référencement de site full flash tel que Robostrike, c'est  un massacre !

Nous nous apercevons, suite à un crash disque en avril 2007, que les machines serveur ont une durée de vie maximum de 4 ans. Bill et Chris sont à nouveau obligés de réinvestir sur une nouvelle machine ... décidément les jeux gratuits, ça peut finir par coûter cher ;)
Pour survivre en matière de référencement, il faut du contenu texte. Qu'à cela ne tienne, nous profiterons en septembre 2007 de l'installation du nouveau serveur, pour mettre en place un forum extérieur au client flash en pur html et css, basé lui aussi, sur la technologie .Net (Yetanotherforum). Il permet de consolider les échanges entre joueurs au sein de la communauté tout en augmentant la surface indexable du jeu.
En décembre 2007 le jeu flash s'offre un nouveau look et un système de publication et de partage des plateaux entre joueurs.

Pendant près de deux ans le jeu ne connaitra pas de grande nouveauté, jusqu'à l'apparition d'un certain Dharokan...

2010 la résurrection

En septembre 2009, Dharokan, modérateur de Robostrike depuis plusieurs années, se propose de nous aider à améliorer le design des plateaux de jeu. Sa première maquette laisse entrevoir des perspectives très intéressantes.

Cela exige cependant beaucoup de travail en plus des graphismes, car il faut revoir et optimiser une grande partie du code actionscript du jeu. Mais Dharokan a de nombreux talents, dont celui de réussir à remettre au boulot les admins ;)

Chris et Dharokan travaillent donc d'octobre 2009 à février 2010 sur le nouveau graphisme des plateaux de jeu et sur les animations pour aboutir à une première version offrant aux joueurs plus d'un millier de combinaisons de couleurs et de textures de fond.

Nous tenons à remercier Dharokan pour son implication et sa contribution importante, car sans son aide et sa détermination, nous n'aurions pas pu réaliser ces évolutions. Voici par exemple la transformation du célèbre plateau Blitz créé par Airwalk (exemple Blitz avant/après)

Pour ne pas ralentir les machines des utilisateurs, des tests de performance sont conduits aussi sur les scripts et animations du jeu avec différents navigateurs.


 

 

 

 

 

 
Voici l'exemple du déroulement d'une explosion de robot en consommation CPU (illustration).
D'autres animations et améliorations graphiques sont prévues pour les mois à venir... :ninja:
 
Malheureusement, la mise en ligne en février 2010 de cette nouvelle version sera suivie en mars 2010 d'une nouvelle panne machine dont au bout de 3 ans les disques durs sont hors service. Ceci était le serveur Robostrike :crybaby:

Cette fois, c'en est trop, Bill et Chris ne veulent plus réinvestir dans une nouvelle machine coûteuse ! Par chance, la technologie d'hébergement a fortement évolué ces dernières années.
Ils décident donc de migrer Robostrike sur un serveur virtuel partagé (cloud computing). Cette technologie est par nature plus robuste, évolutive et à l'abri de (presque) toute panne machine. Cela implique néanmoins pour Bill un très gros travail pour porter les développement informatiques sous Linux et pour reconfigurer intégralement le serveur Robostrike. 
 

Quitte à recommencer une nouvelle fois tout le paramétrage, pourquoi ne pas revoir également le site internet et fournir à Robostrike toute les technologies modernes du réseau social ? Le choix de notre CMS (Content Management System) se porte alors sur Drupal.

Celui-ci permet la réalisation d'un site internet riche, interactif et évolutif. Encore merci à Dharo pour son aide et ses conseils sur le nouveau look du site.

Après 3 mois de travail, nous redémarrons en mai 2010 sur des bases saines avec un nouveau forum et un nouveau site de jeux gratuits tout neuf que les moteurs de recherche vont adorer... :p

 

Nous avons beaucoup de projets pour améliorer encore Robostrike et développer son réseau social. Si vous souhaitez nous aider, n'hésitez pas à participer aux ateliers d'améliorations (lien vers rubrique Ateliers/Workshps) ou à nous contacter par formulaire (lien vers contact.htm) ou message privé sur le forum. Nous ne pouvons pas tout mener de front, aussi les prochaines étapes sont la SEO et un nouveau systeme de publication et de vote pour les maps partagées. Le record de 7 715 visites en une journée reste à battre, et la différence c'est qu'aujourd'hui techniquement nous sommes blindés ;)